Level 2
Level 1

Le caire nid d'espion


19 words 0 ignored

Ready to learn       Ready to review

Ignore words

Check the boxes below to ignore/unignore words, then click save at the bottom. Ignored words will never appear in any learning session.

All None

Ignore?
OSS 117 : Fonce, Slimane ! (OSS 117 regarde autour de lui) Fooonce !!!
Sur la mobylette, avec les vieux effets spéciaux.
Moëller : J'ai décidé d'appeler cela.... des enregistroscopes ! Le temps que les écrans chauffent...
Moëller, l'officier nazi, à OSS 117, qu'il retient prisonnier.
OSS 117 : La famille royale est peut-être dégénérée mais j'peux vous assurer que la princesse Al Tarouk vaut le détour. J'peux vous dire que quand elle s'affaire elle laisse son sang royal au vestiaire ! Mais elle gueule mon vieux ! On dirait une poissonnière de Ménilmontant !
OSS 117,à un haut dignitaire égyptien.
OSS 117 : On est en 1955 les gars, faut se réveiller. Les ânes partout, les djellabas, l'écriture illisible, ça va hein ! S'agirait de grandir ! S'agirait de grandir...
OSS 117,à un haut dignitaire égyptien.
Larmina : Larmina El Akmar Betouche, je suis la secrétaire de Mr Jefferson. OSS 117 : Quel nom compliqué ! Hubert Bonnisseur de La Bath, mais ici je suis Lucien Bramard.
Larmina à OSS 117, à l'aéroport.
OSS 117 : Vous voyez l'automobile derrière moi ? Larmina : Oui... OSS 117 : Ça fait un petit moment que je l'observe.. Larmina : Eh bien ? OSS 117 : Eh bien, elle est absolument impeccable.. C'est quand même bien mieux une voiture propre, non ? À l'occasion, je vous mettrai un petit coup de polish.
OSS 117 à Larmina, parlant d'une automobile qui les suit depuis un certain temps.
OSS 117 : C'est notre Raïs à nous : c'est M.René Coty. Un grand homme. Il marquera l'Histoire. Il aime les Cochinchinois, les Malgaches, les Marocains, les Sénégalais… c'est donc ton ami. Ce sera ton porte-bonheur.
OSS 117 à Slimane, lui offrant la photographie du président Coty.
OSS 117 : En tout cas, on peut dire que le Soviet éponge !
OSS 117 après avoir déjoué un traquenard soviétique dans un hammam.
Moëller : Où est le Kapov, Bramard ? OSS 117 : Je ne vous dirai rien Moëller. Le IIIe Reich et l'idéologie nazie m'ont toujours rendu... dubitatif. Moëller : Bla bla bla bla bla... C'est marrant, c'est toujours les nazis qui ont toujours le mauvais rôle... Nous sommes en 1955, Herr Bramard ! On peut avoir une deuxième chance ?! Merci...
Moëller, l'officier nazi, à OSS 117, qu'il retient prisonnier.
Loktar : Vous devriez l'attacher Colonel. Moëller : Ça suffit Loktar, tu te tais ou je te tais ! [...] Loktar : Je vous avais dit de l'attacher Colonel. Moëller (après avoir tué Loktar) : Et moi je t'avais dit de te taire...
Loktar à Moëller, dans la pyramide, parlant d'OSS 117 retenu prisonnier.
OSS 117 : Tu n'es pas seulement un lâche, tu es un traitre... comme ta petite taille le laissait deviner !
OSS 177 à Loktar, dans la pyramide.
OSS 117 : Ne pas fumer me tue.
OSS 117 à Larmina lui proposant une cigarette dans une automobile.
OSS 117 : 23-0 ! C'est la piquette Jack !!! Tu sais pas jouer, Jack ! T'es mauvais hahahahaha !!!
OSS 117 à Jack après l'avoir battu au jokari.
OSS 117 : J'aime les panoramas.
OSS 117 s'adressant à Larmina qui lui présente le canal.
OSS 117 : J'aime me battre.
OSS 117 se bat dans l'hôtel.
OSS 117 : J'aime me beurrer la biscotte.
OSS 117 à Larmina qui lui apporte le petit déjeuner au lit.
OSS 117 : J'aime le bruit blanc de l'eau.
OSS 117 à Nasser, le président égyptien passant devant une fontaine.
OSS 117 : J'aime quand on m'enduit d'huile.
OSS 117 se faisant masser.
OSS 117 : J'aime quand une jolie femme brune m'apporte mon petit déjeuner au lit. Larmina : Vous dites ça à toutes les femmes. OSS 117 : Non juste aux jolies femmes brunes qui m'apportent mon petit déjeuner au lit.
OSS 117 se réveille dans l'hôtel.