22 words to learn

Ready to learn       Ready to review

Ignore words

Check the boxes below to ignore/unignore words, then click save at the bottom. Ignored words will never appear in any learning session.

All None

Ignore?
Master Franchise
Contrat conférant à une entreprise (le master-franchisé), l’exclusivité du développement en franchise d’une enseigne pour un territoire donné. Ce territoire est souvent à l'échelle d'un pays (la France par exemple) ou d'un ensemble de régions (le grand Ouest, l'Est de la France...).
Business France
Opérateur public national au service de l’internationalisation de l’économie française, il valorise et promeut l’attractivité de l’offre de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Qu’il s’agisse d’exportation, d’investissement ou de partenariats internationaux, Business France accompagne les entreprises françaises et internationales du début jusqu’à l’aboutissement de leurs projets, dans une démarche clairement orientée efficacité et résultats.
Coentreprise ou Joint venture
Accord passé entre deux ou plusieurs entreprises qui acceptent de poursuivre ensemble un but précis pour une durée limitée.
Comarquage ou cobranding
Combiner les forces de ces 2 marques pour : mettre des produits originaux sur le marché, augmenter le prix de vente, élargir la gamme de service ou de produit proposée, changer son positionnement, accéder à une nouvelle clientèle.
Atout France
Unique opérateur de l'État dans le secteur du tourisme. Ainsi, ce groupement d'intérêt économique (GIE) a trois missions complémentaires : Promouvoir et développer la Marque France.fr à l'international, Adapter l'offre française à la demande touristique nationale et internationale, Accompagner les partenaires français, privés comme publics, en vue d'accroître leur compétitivité économique.
Coface (Compagnie française d'assurance pour le commerce extérieur)
Elle est créée en 1946 comme compagnie d’assurance spécialisée dans l’assurance-crédit à l’exportation. Elle gère ses propres produits ainsi que les garanties publiques destinées aux entreprises françaises exportatrices. Elle commercialise dans le monde des services d'assurance-crédit pour protéger les entreprises d'éventuels impayés de la part de leurs clients. Elle met aussi à disposition des entreprises des analyses de risques dans la plupart des pays et des secteurs d'activité du monde, ainsi que des informations sur la solvabilité financière des entreprises. Dans certains pays, elle propose également des services de recouvrement de créances et de l'affacturage, ainsi que la délivrance de cautions pour le compte d'entreprises (caution de marché, caution environnementale, caution fiscale, etc.).
Exemple : Master franchise Burger King
Le Groupe Bertrand, qui détient la master-franchise pour le territoire français, a enfin levé le voile sur leur stratégie de développement en France. Une expansion qui s’annonce « plus rapide que prévue », avec un objectif minimum de 25 ouvertures de restaurants en 2014, en propre et en franchise. Aujourd’hui, grâce à la master-franchise, l’enseigne se donne les moyens d’agir en local, de façon plus cohérente, avec un partenaire qui n’est pas un investisseur mais un spécialiste de la restauration.
Glocalisation
C'est une combinaison de global et de local. C'est un concept alliant les tendances globales aux réalités locales ou pour l'entreprise-réseau, le terme désigne un mode de gestion à la fois global et local dans le cadre d'une économie mondialisée : l'ajustement de l'offre selon la qualité de la clientèle locale. "Penser global et agir local".
Mondialisation
Désigne un processus par lequel les échanges de biens et services, capitaux, hommes et cultures se développent à l'échelle de la planète et créent des interactions de plus en plus fortes entre différentes parties du monde.
Economies d'échelle
Désigne les situations dans lesquelles une augmentation de la production d'une entreprise engendre une diminution du coût unitaire moyen d'un produit ou d'un service.
Effets de synergie
Ils apparaissent quand « le résultat d'une action commune est créateur ou autrement meilleur que la somme attendue des résultats individuels des parties ». C'est un type de phénomène par lequel plusieurs facteurs agissant en commun ensemble créent un effet global ; un effet synergique distinct de tout ce qui aurait pu se produire s'ils avaient opéré isolément, que ce soit chacun de son côté ou tous réunis mais œuvrant indépendamment. Il y a donc l'idée d'une coopération créative.
Risques de l'internationalisation
Elle comporte quatre inconvénients majeurs : Augmentation des risques, Eloignement géographique et culturel du pays d’origine, Difficultés d'adaptation des produits aux différents marchés, Difficultés de gestion et complexité organisationnelle
Avantages de la stratégie d'internationalisation
Les avantages attendus sont : Accéder à de nouveaux marchés, S'assurer un meilleur contrôle des sources d'approvisionnement des circuits de distribution, Profiter des conditions avantageuses du pays d'implantation (fiscalité, réglementation ...), Diminuer les coûts, notamment ceux de la main-d’œuvre, ou augmenter la rentabilité par des économies d’échelle
Stratégie d'internationalisation
Stratégie consistant à rechercher l'implantation de l'entreprise sur de nouveaux marchés étrangers. L'entreprise dispose de 3 modalités pour s'internationaliser : - L'exportation: consiste à vendre directement ses produits dans un pays étranger en passant par un distributeur local. Elle nécessite peu d'investissements (coûts du transport, droits de douane...) - Le partenariat avec une entreprise locale : limite les risques liés à la méconnaissance de l’autre pays. Dans certains cas, c'est une nécessité car les investissements directs ne sont pas possibles - L'investissement direct à l'étranger : consiste à créer une filiale ou à racheter une entreprise à l’étranger. Nécessite d’évaluer précisément le « risque pays » (politique, économique, climatique...)
Croissance conjointe
Elle consiste pour l'entreprise à coopérer avec une ou plusieurs autres entreprises, tout en restant juridiquement indépendante. Chacune des entreprises engage une partie de ses ressources pour réaliser un projet commun. Cette collaboration peut se faire entre entreprises concurrentes (alliance) ou non concurrentes (partenariat).
Stratégie de croissance
C'est un processus par lequel l'entreprise change de dimensions (augmentation de l'effectif, augmentation des parts de marché, ...). La grande dimension procure à l’entreprise la réalisation d'économies d'échelle et un pouvoir accru de négociation avec ses parties prenantes. L'entreprise a le choix entre 4 modalités de développement : stratégie de croissance interne, stratégie de croissance externe, stratégie de croissance conjointe et internationalisation.
La croissance interne (ou organique)
Consiste, pour l’entreprise, à développer ses capacités et ses compétences en interne, grâce à l'acquisition de nouveaux actifs : matériel, unités de production. On compare ce mécanisme au phénomène de croissance d’un organisme vivant (plante ou animal). C'est une modalité de développement adaptée aux PME.
Avantages de la croissance interne
- Permet à l’entreprise d’augmenter les parts de marché et de faire jouer l'effet d'expérience - Permet l’adaptation en douceur des structures et évite les réorganisations brutales - Est un signe de bonne santé de l'entreprise, favorisant un bon climat social
Limites de la croissance interne
- Lenteur du processus - Peut accentuer le risque lorsqu’elle est associée à la spécialisation - Peut tenir une entreprise à l'écart du développement de nouveaux produits réalisés par ses concurrents
La croissance externe
Consiste, pour l'entreprise, à développer ses capacités et ses compétences en s’associant à d’autres entreprises. Sur le plan juridique, ce mode de croissance peut se réaliser par : - La prise de participation : la société A achète une partie de la société B - La fusion création : deux sociétés A et B fusionnent afin de créer une nouvelle société C - La fusion absorption : une société A rachète une autre société B qui disparaît juridiquement - L'apport partiel d'actifs : une société A achète à une société B une partie homogène de ses actifs La croissance externe peut être inaccessible pour des PME ou des entreprises trop endettées.
Avantages de la croissance externe
- Permettre le développement rapide de l’entreprise - Permettre la réalisation d'effets de synergie liés à la complémentarité des entreprises qui se regroupent - Constituer un moyen de réduire réduire la concurrence et/ou de devenir leader sur un marché - Offrir une forme de croissance bien adaptée à la stratégie de diversification - Permettre d'obtenir rapidement des ressources et des compétences nécessaires à l'entreprise - Pemettre de s'implanter rapidement sur un nouveau marché
Limites de la croissance externe
- L’opération est coûteuse pour l’entreprise qui rachète - Les effets de synergie peuvent ne pas se réaliser - Risque de problèmes sociaux liés aux restructurations - Risque de mésentente, chocs culturels